On se dit toujours que cela n’arrive qu’aux autres, jusqu’au jour où...

C’est ce que nous pensions des accidents de sport. En effet, nous étions toujours très prudents, que ce soit aux sports d’hiver, pendant les randonnées en VTT ou en pratiquant toute autre activité sportive. Cependant, les accidents se produisent aussi lorsque l’on est prudent.

A deux reprises déjà, la CMCM a été à nos côtés lorsque mon mari a eu un accident. 

La première fois, c’était il y a 6 ans. Alors qu’il était en Angleterre pour rendre visite à sa famille, mon mari a eu un accident de VTT. Je n’oublierai jamais le moment où le téléphone a sonné et que j’ai appris qu’il était hospitalisé. Il me disait qu’il avait des côtes cassées, une luxation de l’épaule et probablement un poumon perforé, sans pouvoir me donner plus de détails. Le fait d’être à des centaines de kilomètres de lui m’angoissait beaucoup. J’ai immédiatement contacté la CMCM. La personne que j’ai eue à l’autre bout du fil a su me rassurer rapidement, en me disant qu’elle allait mettre en relation le médecin de la CMCM avec le médecin en Angleterre. Quelques heures plus tard, je connaissais l’état de santé exact de mon mari et nous organisions déjà son retour à la maison. La CMCM a pris en charge le billet d’avion pour Londres ainsi que le billet de train pour rejoindre mon mari afin que je puisse le ramener dans sa voiture. Tout s’est parfaitement bien déroulé, cela soulage beaucoup.

La deuxième fois, nous étions aux sports d’hiver en Italie. Mon mari est tombé et s’est cassé une jambe. Il a été évacué par hélicoptère à l’hôpital le plus proche où il a été opéré. Il s’agissait d’une fracture sévère des deux os de la partie antérieure de sa jambe, juste en-dessous du genou. Un fixateur externe a dû être posé. Je me suis précipitée en voiture dans la vallée pour le rejoindre et j’ai à nouveau immédiatement appelé la CMCM. Cette fois aussi, la personne qui s’est occupée de nous a été très aimable, empathique et professionnelle. Elle a obtenu toutes les informations médicales et a pu organiser rapidement notre retour à la maison. Heureusement, mon mari a été rapatrié par un avion sanitaire quelques jours plus tard, avant de se faire opérer à nouveau pour enlever le fixateur externe qui a été remplacé par des vis et un plâtre. Cette deuxième opération lui a permis de se remettre rapidement de son accident. Nous avons d’ailleurs refait du ski depuis.

Dans de telles situations inquiétantes, la CMCM est un soutien précieux, à la fois pour le patient et sa famille. Mon mari et moi, nous sommes très reconnaissants de cette aide exceptionnelle que la CMCM a su nous apporter à ces occasions. Un grand merci.

 

Laurence GERARD-DALES
Membre de la CMCM depuis 2008